RECIF’LAB

Nom du client : Programme d'Investissement d'Avenir coordonné par la Ville d'Agde en partenariat avec Seaboost

Partenaire(s) de Programme d'Investissement d'Avenir coordonné par la Ville d'Agde en partenariat avec Seaboost : ADEME, Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse, Région Occitanie, CDC Biodiversité, Ministère de la transition écologique et solidaire, Aire Marine Protégée de la Côte Agathoise, CEFREM, Ecole Centrale Marseille

Montant du contrat : 1200000 €

Durée du projet : 43 mois

Date de démarrage : 06/2018

Date de fin : 12/2021

Statut : En cours

Description du projet :

Le projet RECIF’LAB est un Programme d’Investissement d’Avenir coordonné par la Ville d’Agde en partenariat avec Seaboost. Il s’articule en 4 lots dont l’objectif commun vise à proposer une approche innovante intégrant les enjeux côtiers et du large pour la reconquête de la biodiversité, tout en intervenant sur les pressions et impacts qui leurs sont associés.

  • Le lot 1 s’attache à valoriser les ouvrages maritimes de la collectivité comme des écosystèmes marins à part entière, et à agir de sorte à ce que leur potentiel écologique soit pleinement exploité.
    Il intègre:

    • la réalisation d’un diagnostic intraportuaire de l’ensemble des ouvrages,
    • l’installation de nurseries – Roselière et Oursin – dans le port du Cap d’Agde
    • l’immersion de systèmes de lestage éco-conçus – lest de ponton en impression 3D et lest de ponton en matelas béton modulaire et gabions coquillers – pour améliorer la gestion des mouillages forains dans l’avant-Port.

Ceci représente plus de 250 ml d’ouvrages équipés et la création de 400 m3 d’habitats de nurserie.

  • Le lot 2 consiste à la conception et au déploiement de récifs corps-morts modulables pour le balisage des 300 m. Ce lot intègre:
    • la conception de récifs biommétiques par Seaboost.. Le design biomimétique est constitué d’une multitude de cavités aux dimensions variables, adaptées à la faune et la flore méditerranéennes côtières.
    • la fabrication des récifs en impression 3D béton en partenariat avec XtreeE et Vicat: l’impression des récifs fait appel à l’encre 3D béton développée par Vicat et à la technologie d’impression 3D d’XtreeE.
    • l’immersion de 32 récifs artificiels biomimétiques.

Outre leur fonction de corps mort, les récifs 3D constituent des zones d’habitat pour les espèces marines locales. L’ampleur de l’opération permet la création d’un véritable corridor écologique. Cette opération est une première mondiale, unique par son ampleur.

  • Le lot 3 consiste à la réhabilitation technique et écologique du ponton de Brescou, aménagement permettant l’accostage de navires inférieurs à 20 mètres. Ce lot intègre:
    • l’écoconception du ponton (couleur des flotteurs, pénétration de la lumière dans l’ouvrage
    • le déploiement de Roselières sur la sousface du ponton
    • l’installation de dallettes à Cystoseires

 

  • Le lot 4 consiste à l’immersion d’une structure artificielle paysagère par impression 3D béton permettant le déport de l’activité de plongée sous-marine de l’habitat marin coralligène. Ce lot intègre:
    • l’écoconception d’une structure artificielle dédiée à l’activité de plongée sous-marine
      • design biomimétique
      • éléments de plongée (grottes, cavités…)
      • étude de matériaux et des différents modes constructifs

Le suivi scientifique de type BACI (Before After Control Impact) est réalisé par l’Aire Marine Protégée Cap Agathoise. Il se base principalement sur la réalisation de comptages de poissons et macrofaune en plongée scaphandre autonome (circuit ouvert) et PMT.