NURSERIES ARTIFICIELLES DANS LES PORTS DE MENTON

Nom du client : SPL Ports de Menton

Partenaire(s) de SPL Ports de Menton : Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse

Montant du contrat : 110000 €

Durée du projet : 42 mois

Date de démarrage : 06/2020

Date de fin : 12/2023

Statut : En cours

Description du projet :

Le projet de restauration de la fonctionnalité de nurserie et de la connectivité écologique des ports communaux de Menton s’inscrit dans la continuité de la stratégie environnementale de la Ville de Menton dont les actions passées ont permis aux deux ports locaux – Vieux Port et Port de Garavan – d’être certifiés Ports Propres.

Le projet consiste au déploiement à grande échelle de nurseries sous les pontons ainsi que sur les quais verticaux des ports communaux de Menton afin de restaurer les fonctionnalités écologiques de nurserie et d’habitats des petits fonds côtiers.

L’association des 2 dispositifs de nurserie portuaire – Roselières et Oursins – a été conçue sous des configurations permettant de s’adapter spécifiquement aux installations des ports de Menton.

Sous les pontons, les Roselières sont suspendues et lestées au milieu du segment par un Oursin suspendu. Sur les quais, des demi-oursins sont apposés aux extrémités de bancs de Roselières.

Au total, sur le port de Garavan, ce sont 4 pontons et une zone de quai qui sont équipés, sur le Vieux Port, 3 pontons et 2 zones de quai sont équipés. L’ensemble des dispositifs permettent de créer près de 400 m3 d’habitats artificiels.

Un suivi écologique sur 3 ans, réalisé par le bureau d’étude spécialisé Biotope, permettra d’évaluer la capacité des dispositifs à accueillir et à accompagner le développement des juvéniles de poissons. Ce suivi consiste en un inventaire des juvéniles de poissons, de la flore et de la faune fixée. Chaque année 2 campagnes de suivi sont réalisées : la première sur la période mai-juin et la seconde sur octobre-novembre, ce qui permet d’observer les espèces recrutant au printemps, en été et en automne, parfois même des espèces hivernales encore présentes (en mai) ou en avance (novembre).