Seaboost réalise une nouvelle étude pour le Parc Naturel Marin de l’Estuaire de la Gironde et Mer des Pertuis sur l’île de Ré!
🧐Objectif : comprendre la dynamique de restauration des herbiers de zostères naines suite à leur dégradation lors de travaux réalisés au printemps 2018 pour la mise en place d’une conduite de transfert des eaux usées entre Loix-en-Ré et La Couarde sur Mer.
Les zostères naines sont des plantes à fleurs que l’on retrouve sur la zone de balancement des marées et sur les petits fonds côtiers de la Manche et de l’Atlantique. Ces herbiers sont des hotspots de biodiversité au rôle écologique essentiel (habitat, zone de nurserie, stockage carbone, protection contre l’érosion…)
Seaboost était sur le terrain en septembre pour effectuer le diagnostic et les prélèvements afin de caractériser l’état écologique de l’herbier (prélèvements d’échantillons de sédiments, évaluation de la présence de macro-algues, mesure du taux de recouvrement des herbiers…).
                                            
En parallèle, des images aériennes ont été acquises par drone par la société Reflet du Monde pour constituer une cartographie très précise de l’herbier.
                                                                                   

 

Les différents échantillons prélevés et les images réalisées par drône sont en cours d’analyse. Les résultats seront ensuite couplés à l’analyse de l’évolution historique des herbiers de la zone et à une étude de synthèse des différentes méthodes de restauration des herbiers.
Ces différents travaux permettront (1) de proposer des actions pour l’évitement, la réduction et la compensation des impacts sur l’herbier dans le contexte du Parc et (2) de constituer une base de connaissance opérationnelle à destination des gestionnaires.
Crédit photo: Seaboost – Alice Gavoille, Mathis Cognat ; Reflet du Monde – Lilian Marolleau