DSC04477-920xauto_1_1
13/03/2018 | Actualités

Un mois et demi après leur immersion, les premiers récifs installés dans le Parc National des Calanques dans le cadre du Projet REXCOR (projet de Restauration Expérimentale des petits fonds côtiers de la calanque de CORtiou) semblent d’ores et déjà être le siège d’une recolonisation par certaines espèces locales.

La réalisation du suivi scientifique permettra d’établir dans quelle mesure cette recolonisation est effective et signe d’un rétablissement fonctionnel de l’écosystème, mais cette première plongée sur site nous a déjà permis de croiser des bancs de sars, de loups, congres et mostelles, calmars, poulpes, crevettes et autres rougets, entre les récifs progressivement recouverts de diverses espèces encroutantes.

Les surfaces se colonisent progressivement tandis que les gastéropodes s’installent à proximité des pontes de calmars dont ils se nourrissent. En espérant que ces premières observations constituent une belle promesse d’avenir pour ce projet !