DSC04652-920xauto_1_1
30/07/2018 | Actualités
La dernière plongée sur les récifs du projet REXCOR, dans le Parc National des Calanques, nous a donné la chance d’observer les premières langoustes (Palinurus elephas) qui ont élu domicile sur les différents sites. Nous avons eu l’opportunité de croiser des individus adultes mais surtout de toutes petites langoustes juvéniles nichés dans les petites anfractuosités plus particulièrement adaptées aux premiers stades de vie de ces espèces cryptiques. La langouste est une espèce grégaire et il n’est pas rare de retrouver en milieu naturel non impacté plusieurs individus dans les mêmes anfractuosités.
Particulièrement attachées aux ragues cryptiques et étroites, les récifs de type Ragues où nous les avons trouvées leur offrent des habitats appropriés grâce aux grandes failles horizontales complexifiées, qui leur permettent de trouver des espaces clos tout en conservant un contact avec le milieu ouvert grâce à leurs antennes hautement sensitives.
De premières observations encourageantes que les suivis scientifiques viendront étayer au cours des trois prochaines années.